Les territoires intelligents, une opportunité pour la ruralité

Les territoires intelligents, de quoi parle-t-on ?

Fibre optique, téléphonie mobile, internet des objets… l’importance des technologies numériques pour les acteurs publics et privés marque le débat public et influe sur les priorités des territoires depuis des années. L’émergence du concept des Villes Intelligentes, Connectées, des Smart Cities participe à cette prise de conscience.

L’idée est simple, il s’agit de tirer parti des innovations technologiques, dont le numérique, pour répondre toujours mieux aux contraintes auxquelles les territoires font face : qualité des services publics, confort de vie des habitants, dynamisation de l’activité économique, efficacité de la dépense publique dans un cadre de réduction des dotations de l’Etat. L’éventail des domaines concernés est large : relation au citoyen, eau, électricité, mobilité, santé, accès à la culture, gestion des bâtiments, sécurité, déchets, prévention des risques…

De la smart city aux smart territoires

Pourtant, les débats publics et les offres des acteurs privés se sont polarisés sur les villes et grandes entités urbaines, qui concentrent bien sûr de nombreux enjeux mais qui ne reflètent pas l’étendue des attentes des collectivités et territoires en France.

L’innovation ne devrait pourtant pas être réservée aux grandes villes uniquement : « l’intelligence » permise par les nouvelles technologies doit également être accessible aux territoires ruraux ou de moindre densité. Ce constat est vrai pour les collectivités locales et les services publics, mais aussi pour l’ensemble des activités économiques des territoires, notamment l’agriculture.

Avec la raréfaction des moyens financiers et le poids de la distance dans le quotidien, les territoires ruraux sont au contraire, tout aussi légitimes (si ce n’est plus) à voir leurs besoins comblés par des solutions innovantes, intelligentes.

Quelles préconisations ?

Les acteurs des territoires sont néanmoins bien démunis face à la complexité des démarches à entreprendre pour bénéficier de nouvelles infrastructures numériques, aux délais associés, et souvent face aux coûts à assumer. Dans ce contexte, l’internet des objets a un rôle particulier à jouer, par sa facilité de mise en œuvre, son accessibilité, et la diversité des usages pour lesquels il peut apporter une solution.

Les collectivités souhaitant découvrir ces possibilités ont tout intérêt à cibler un besoin spécifique pour démarrer : gestion de la consommation énergétique ou de l’eau, mesure de la qualité de l’air dans les bâtiments publics, sécurité des bâtiments, prévention des inondations, suivi du fonctionnement d’équipements électriques… Certains projets permettent notamment des retours sur investissement rapides !

Les offres Arteria IoT Easy City

C’est pourquoi Arteria a décidé de proposer aux collectivités ses offres « IoT Easy City », qui facilitent la prise en main des technologies de l’internet des objets pour connecter les ressources des collectivités locales.

Venez les découvrir en avant-première à l'occasion du Salon des Maires, sur le stand Arteria.

Vous souhaitez une démonstration ? N'hésitez pas à réserver un créneau par l'intermédiaire du formulaire ci-après :

Contact

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation.